Plusieurs dispositifs permettent de connaître en temps réel les niveaux de pollution respirés par les habitants du Pays de Montbéliard mais aussi d'anticiper toute dégradation de la qualité de l'air.

Sur le territoire, la surveillance de la qualité de l'air est assurée en continu par l’association ATMO Bourgogne-Franche-Comté, partenaire historique de PMA. Plusieurs dispositifs permettent de connaître en temps réel les niveaux de pollution respirés par les habitants mais aussi d'anticiper toute dégradation de la qualité de l'air.

La qualité de l'air dans le Pays de Montbéliard

La qualité de l'air dans le Pays de Montbéliard

La qualité de l’air au quotidien

Les mesures permanentes de surveillance de plusieurs polluants et pollens sont transmises en direct sur le site internet d’ATMO Bourgogne Franche-Comté et permettent d’établir un indice global de qualité de l’air. Grâce aux outils de modélisation, la qualité de l’air d’aujourd’hui et les prévisions pour demain à l’échelle de la rue, sont disponibles d’un simple clic sur le site internet d’ATMO Bourgogne Franche-Comté.

Pour connaître la qualité de l’air autour de vous, téléchargez l’application Air to go.

La surveillance des pollens

Le comptage des pollens est réalisé sur le territoire à l’aide d’un capteur allergo-pollinique.

Pour consulter ces données, rendez-vous sur la page des indices allergo-polliniques d’ATMO Bourgogne Franche-Comté.

L’air intérieur

La loi portant engagement national pour l’environnement rend obligatoire la surveillance de la qualité de l’air intérieur dans certains établissements recevant du public sensible.

Pays de Montbéliard Agglomération prévoit un programme pluriannuel d’évaluation de la qualité de l’air intérieur de ses sites communautaires pour viser l’exemplarité.

Parallèlement, l’Agglomération propose un accompagnement auprès des communes dans la mise en œuvre d’un dispositif d’évaluation de la qualité de l’air intérieur. En effet, le dispositif réglementaire encadrant la surveillance de la qualité de l’air intérieur dans ces établissements, comporte :

  • une évaluation des moyens d’aération qui peut être effectuée par les services techniques de l’établissement
  • la mise en œuvre, au choix, d’une campagne de mesures de polluants (formaldéhyde, benzène, CO2 pour évaluer le confinement et éventuellement perchloréthylène pour les établissements contigus à un pressing) par un organisme accrédité ou d’une autoévaluation de la qualité de l’air au moyen du guide pratique, permettant d’établir un plan d’action pour l’établissement.

18 communes du territoire ont déjà participé à des sessions d’information afin de leur permettre de réaliser leur auto-évaluation et de planifier leur programme d’actions correctives.

Téléchargements

  • Bilan 2023 de la qualité de l’air et des activités ATMO BFC PDF - 7,16 Mo Télécharger
  • Convention de partenariat avec ATMO BFC PDF - 12 pages - 7,69 Mo Télécharger

Contact

Mission Transition Ecologique

Dernière mise à jour : 12.12.2023

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?

À voir aussi