Le tri des biodéchets

Déchets ménagers Environnement

Les biodéchets correspondent aux épluchures et restes alimentaires, ainsi qu’aux déchets de jardin. Que vous habitiez en maison individuelle ou en appartement, trier ses biodéchets, c’est éviter l’incinération à 30% de la poubelle d’ordures ménagères.

Compostage : je me lance !

J’ai un jardin, je peux composter déchets alimentaires et déchets de jardin.

Le compostage est la transformation naturelle des déchets biodégradables en compost (engrais naturel).

Outre des composteurs individuels et collectifs à tarifs préférentiels, Pays de Montbéliard Agglomération vend également des lombricomposteurs. Pensez aussi à vous inscrire à un atelier compostage

Quels déchets puis-je composter ?

Attention ! Certains déchets ne peuvent pas être insérés dans votre composteur : viande/poisson, végétaux traités, balayures de la maison, sacs d’aspirateurs et leurs contenus, cendres de bois, déchets pollués, papiers et cartons glacés, tous les matériaux non biodégradables : verre, métaux, plastiques, cailloux…

En revanche, les déchets verts de jardins peuvent être compostés : taille de haies (coupée ou broyée), tonte de pelouse, feuilles mortes, etc.

Conseils pour réussir son compost

Placez votre composteur sur un terrain plat et si possible ombragé, directement en contact avec la terre. Alimentez le composteur en déchets biodégradables (mélange de déchets « verts et humides» avec des déchets « bruns et secs »). Pour une bonne décomposition, aérez et mélangez régulièrement votre compost. Surveillez le taux d’humidité (ni trop sec, ni trop humide).

Que faire de mon compost ?

Pas forcément besoin de faire un jardin potager pour utiliser son compost ! Au bout de 3 à 4 mois, je peux utiliser mon compost comme paillage pour le jardin : le répandre en surface sur la pelouse, au pied d’une haie, d’un massif, etc.

Au bout de 6 à 8 mois, c’est un amendement organique pour enrichir les premiers centimètres du sol.

Au bout de 10 à 12 mois : à utiliser en mélange pour le rempotage ou les semis.

Où acheter un composteur à prix réduit ?

Les composteurs, en bois ou en plastique, sont en vente principalement à la compostière de Vieux-Charmont du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 13h30 à 17h.

Vous pouvez également en disposer sur rendez-vous sur le site de la Charmotte à Voujeaucourt (Direction Collecte et Traitement des déchets) en appelant le 03 81 31 88 90.

Les prochaines dates de permanences (13h30 à 17h) sont : mercredi 21 février, mercredi 6 mars, mercredi 20 mars, mercredi 3 avril et mercredi 17 avril 2024.

Des modèles en bois sont disponibles à la vente.

Ces composteurs sont réservés aux habitants de Pays de Montbéliard Agglomération. Les paiements se font uniquement par chèque ou par carte bleue.

Voir tarifs et informations pratiques sur le Mémo compostage.

Je n’ai pas de jardin, puis-je composter ?

Oui ! En appartement ou quartier dense, vous pouvez opter pour un lombricomposteur ou demander un composteur collectif (pour mon quartier ou en pied d’immeuble).

Sinon, utilisez une des biobornes mises en place sur les points recyclage. Vos déchets ne seront pas alors valorisés par compostage, mais par méthanisation, comme expliqué dans l’exposition Biodéchets.

Compostage collectif

Vous pouvez développer un site de compostage collectif via votre Syndic, votre bailleur, votre commune ou tout simplement avec quelques voisins.

Lombricomposteur

En appartement, vous pouvez opter pour un lombricomposteur. Pays de Montbéliard Agglomération en vend à tarif préférentiel. Un espace à température ambiante est requis. Pour voir à quoi ce petit équipement ressemble, contactez-nous pour voir celui au siège de l’Agglomération à Montbéliard. Vous pouvez aussi vous rendre à la Damassine où un lombricomposteur est installé dans l’espace ouvert au public.

Quelles astuces pour réduire mes déchets de jardin ?

Le plus écologique et le plus économique est de valoriser sur place ses déchets de jardin, au lieu de les transporter jusqu’en déchèterie. De nombreuses solutions existent : compostage, paillage, broyage, choix des variétés, etc.

Adoptez la tonte sans ramassage

Grâce au kit mulching à monter sur votre tondeuse, fini le ramassage de l’herbe et les trajets en déchèterie ! Cette technique consiste à laisser sur place l’herbe tondue finement. En quelques jours, elle va se décomposer et ainsi nourrir naturellement le sol.

Optez pour une hauteur de tonte de 8 cm, votre pelouse sera en meilleure santé et moins propice au développement des herbes indésirables. Elle sera aussi plus résistante à la sécheresse.

Simplifiez l'entretien de vos haies

Pour une seule taille annuelle, privilégiez une haie champêtre avec des essences locales : noisetier, érable champêtre, sureau, prunellier…

Une fois bien implantée, ces essences ne nécessitent pas d’arrosage. Aux pieds des arbustes l’herbe peut pousser naturellement, créant une couverture du sol et un abri pour la biodiversité.

Ce type de haie produit moins de déchets d’élagage que les haies mono spécifiques (de type thuyas, lauriers).

Où acheter du compost prêt à l’emploi ?

La compostière de Vieux-Charmont, gérée par Pays de Montbéliard Agglomération, produit chaque année environ 3 000 tonnes de compost issu de déchets verts des communes, des professionnels et des habitants.

Ce compost est certifié de qualité biologique.

Il est commercialisé auprès des communes, entreprises et particuliers qui l’utilisent comme amendement organique.

Les installations de criblage, présentes sur le site, permettent de préparer le compost à des maillages différents (brut, 20 mm, 10 mm). Du broyat frais est également commercialisé auprès des entreprises souhaitant traiter le produit elles-mêmes.

Utiliser des poules pour réduire ses déchets

Elever des poules pour réduire ses déchets ? Lorsque l’on sait qu’une poule peut picorer jusqu’à 150 kg de déchets, l’idée n’est pas si saugrenue ! Découvrez des astuces pour accueillir des poules chez vous.

Les gallinacés sont idéales pour compléter un composteur. Elles mangent en effet des déchets qui ne peuvent pas être compostés, comme par exemple la viande. Ce sont en prime de véritables animaux de compagnie qui égayeront votre jardin et vous fourniront en œufs frais. Comptez environ 150 œufs par an et par poule. À partir de 3-4 ans, elle pond de moins en moins. La poule pondeuse est très rustique et ne craint pas le froid, si elle est au sec, à l’abri du vent et soignée convenablement (alimentation, eau, vermifugation).

- Les Compostioles

Les Compostioles

Les biobornes près de chez vous

Pays de Montbéliard Agglomération a mis en place depuis fin 2019 une collecte des biodéchets destinée au traitement par méthanisation. La majorité des points recyclage de l’Agglomération sera équipée de biobornes d’ici fin 2023. Les restes alimentaires collectés dans ces biobornes sont acheminés par camion vers une usine de méthanisation pour être valorisés en biogaz. Ce biogaz est utilisé pour produire de l’électricité et de la chaleur.

Ce type de valorisation est particulièrement recommandé aux habitants des zones urbaines denses qui ne peuvent pas pratiquer le compostage, faute de place. Il est en effet recommandé de ne pas détourner du compostage ce qui peut être composté. Cela reste en effet la solution la plus économique et la plus écologique !

Le contenu de nos poubelles est composé d’un tiers de déchets biodégradables.

Parmi eux, les biodéchets représentent une moyenne de 39 kilos par an et par habitant du Pays de Montbéliard. Participer activement à leur recyclage est donc, outre un geste pour la planète, une action concrète pour le pouvoir d’achat.

Dans ces biobornes pourront être mis, sans emballages, tous les déchets de cuisine : épluchures, restes de viandes (y compris os et carcasses), restes de poissons, de crustacés, de charcuterie, de yaourt, coquilles d'huîtres, d'escargots et autres restes non liquides.

Le saviez-vous ?

Les sacs kraft du commerce, même avec fenêtre, mis à disposition pour les fruits par exemple, pourront être utilisés pour cette collecte. De nouveaux sacs biodégradables pourront être retirés auprès de la direction Collecte et traitement des déchets de PMA à Voujeaucourt.

Toutes les communes du territoire de l'agglomération sont pourvues de biobornes.

Quels sont les déchets concernés ?

Uniquement les déchets alimentaires (sans aucun emballage !) : épluchures, restes de viandes (y compris les os ou carcasses), de poissons, de crustacés, de charcuterie, yaourt et autres restes non liquides, hormis les restes de sauces. Ne pas mettre de déchets verts de jardin.

Quel est le matériel nécessaire pour cette collecte ?

Au moment de la mise en place de nouveaux points de collectes (biobornes), les habitants reçoivent une brochure dans leur boîte aux lettres avec les modalités pratiques pour participer.

Des bioseaux et des sacs biodégradables sont remis gratuitement aux usagers.

Vous pouvez aussi vider les restes en vrac, sans sac, directement dans les biobornes, ou réutiliser des sacs kraft récupérés dans les magasins.

Il est conseillé de jeter les sacs, même non pleins, dans les bacs de collecte au minimum une fois par semaine afin d’éviter les odeurs et la décomposition du sac dans le bio-seau.

Les sacs en plastique du commerce sont strictement interdits car ils ne se dégradent pas.

Comment récupérer mon bioseau ?

Le lundi matin de 8h30 à 12h et le mercredi après-midi de 13h à 16h30

à la Direction de la Collecte et du traitement des déchets

La Charmotte - 25420 Voujeaucourt (à côté de la déchèterie)

Est-ce payant ?

L’utilisation des biobornes n’est pas facturée aux habitants de PMA. Les coûts sont intégrés aux coûts fixes de gestion des déchets ménagers.

Documents utiles

Dernière mise à jour : 26.02.2024

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?

À voir aussi